La Fédération suisse des sourds se mobilise contre No Billag

31 janvier 2018

Communiqué

Sans redevance, plus de sous-titres et de TJ signé. Au nom du droit à l’information des personnes sourdes, NON à No Billag!

Vous est-il déjà arrivé que le son de votre téléviseur soit en panne? Si oui, ce jour-là vous avez certainement dû être fâché de devoir renoncer à regarder tout film, série ou autre émission d’information puisqu’en ayant que l’image, il vous était impossible de comprendre quoi que ce soit. C’est pourtant ce que risque de vivre les quelqu’un million de sourds et malentendants de Suisse si l’initiative No Billag venait à être acceptée le 4 mars prochain puisque tant les sous-titres que les émissions en langue des signes sont entièrement financés par la redevance. La Fédération suisse des sourds appelle donc à voter NON à No Billag. Elle mènera campagne en organisant une action de rue le 7 février à Lausanne, Zurich et Lugano et en lançant aujourd’hui un film de campagne sur les réseaux sociaux.

En Suisse, près d’un million de personnes sont sourdes ou malentendantes. Pour avoir accès à la télévision et ainsi pouvoir s’informer ou se divertir comme le reste de la population, elles ont besoin de sous-titres et/ou d’émissions interprétées en langue des signes. Actuellement, ces mesures d’accessibilité sont entièrement financées par la redevance sur la radio et la télévision.

L’acceptation de l’initiative «Oui à la suppression des redevances radio et télévision» (No Billag) signifierait la suppression immédiate de toutes ces mesures d’accessibilité et, pour les personnes sourdes et malentendantes, un retour aux années 70, une époque où elles n’avaient aucun accès aux programmes télévisés. Un comble alors que la Fédération suisse des sourds vient de signer un nouvel accord avec la SRG SSR prévoyant d’ici à 2022 d’augmenter la part des émissions sous-titrées de 50 à 80% et celle des émissions interprétées en langue des signes de 450 heures annuelles à 1000 heures annuelles!

Au nom du droit à l’information et du droit aux programmes télévisés des personnes sourdes et malentendantes, la Fédération suisse des sourds appelle à voter NON à l’initiative «Oui à la suppression des redevances radio et télévision (No Billag) le 4 mars prochain et vous invite, chers médias romands, à venir assister à son action de rue qui aura lieu le mercredi 7 février 2018, de 11h à 12h, à la Place de la Palud à Lausanne. A noter qu’en parallèle deux autres actions de rue auront également lieu à Lugano et Zurich et qu’un film de campagne est lancé sur les réseaux sociaux dès aujourd’hui.